Football/Bilie-By-Nze : Les nécessités selon la tutelle sportive nationale

L'avenir des championnats de première et deuxième divisions, de la sélection nationale fanion de football et le scandale de la sélection féminine des moins de 20 ans ont constitué le socle des échanges entre la ministre d'Etat chargé des Sports, Alain-Claude Bilie-By-Nze, et la presse. Hier au palais des sports de Libreville.

De l'intervention du numéro un de la tutelle sportive nationale sur le premier des trois thèmes, il est ressorti que l'expérimentation des Gabon Oil National-Foot et 1 et 2, lancés sur la base du nouveau modèle économique, a été une réussite. Et pourrait amener, dans le sillage de l'entreprise pétrolière gabonaise, d'autres entreprises - des négociations sont en cours - pour accompagner les éditions à venir. Pour le membre du gouvernement, ce modèle mériterait d'être accentué et étendu à d'autres disciplines sportives. Même si, au préalable, une mise en place d'un mécanisme d'exonérations fiscales au profit des sponsors est nécessaire.

Il reste que, dans l'optique de la prochaine saison, la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), la Ligue nationale de football professionnel (Linafp) et les clubs devront, avant tout, s'accorder, avec la caution de la tutelle, sur la formule de championnat à adopter. Quand bien même la phase play-off, qui existe dans certains pays à travers le monde, ne saurait être, selon Alain-Claude Bilie-By-Nze, un handicap pour le niveau et l'engouement autour des championnats de D1 et D2.



James Angelo LOUNDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.