Depuis plusieurs années, le gouvernement s'est engagé dans un vaste programme de construction de logements sociaux à travers le pays. Des centaines de milliards de francs ont été engloutis dans des projets, finalement inachevés. Au grand dam des populations. Comment en est-on arrivé à cette situation ? Quelle solution pour doter nos compatriotes de logements sociaux décents ? Qui gère le foncier dans notre pays ? La Société nationale immobilière (Sni), déjà en difficultés, qui a récemment absorbé la Société nationale du logement social (SNLS), va-t-elle également hériter du passif de celle-ci ? ... Le ministre d'Etat chargé de l'Habitat, Michel Menga M'Essone répond sans détour à nos questions.

Pages