Basket-ball/Bilan : Un exercice marqué par un contexte économique difficile

La Fédération gabonaise de basket-ball (Fégabab) a fait dernièrement son bilan de la saison 2017-2018, au cours d'une séance tenue dans la salle de réunions du siège du Comité national olympique du Gabon (CNOG), situé au stade de l'Amitié, à Akanda.

Ordinaire à ses débuts, l'assemblée générale y relative s'est muée en une rencontre extraordinaire. Son ordre du jour portait sur la révision des textes régissant la balle au panier gabonais. « Les travaux, enrichissants et constructifs, se sont bien déroulés avec toutes les ligues provinciales et la ligue nationale », s'est plu à souligner le président de la Fégabab, Léopold Evah.

Ce dernier, à l'instar d'autres délégués, ne peut toutefois éluder l'absence de compétitions nationales tout au long des trois dernières années.

De son côté, la secrétaire générale adjointe fédérale, Hermine Lafleur Wora, explique : « La saison 2017-2018 a débuté dans un contexte plus difficile que la précédente, en raison de la crise économique que notre pays traverse. Cette situation de crise est à l'origine de l'absence des subventions allouées au fédérations sportives nationales par le budget général de l'Etat. La Fédération gabonaise de basket-ball ne déroge pas à cette règle…»

Hermine Lafleur indique toutefois que, malgré l'absence de subventions, la Fégabab a travaillé sans relâche, grâce aux préfinancements du président fédéral et à certains mécènes.



MIKOLO MIKOLO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.