Economie, Prospective et Programmation du développement/Entretien avec le ministre : Jean-Marie Ogandaga : "L’année 2018 présente les signaux d’une reprise de l’activité économique"

Plan de relance économique, appuis budgétaires du Fonds monétaire international (FMI), dette publique, hausse des prix, Loi de finances 2019, suppression de certaines agences, état de santé du chef de l’Etat…Dans cet entretien-bilan, le membre du gouvernement fait le point sur tous les sujets brûlants de l’heure.

l’union. Le Conseil d’administration du FMI vient de conclure favorablement la 3e revue du programme économique de notre pays. Quel est le sens de cette décision ?

Jean-Marie OGANDAGA : le Conseil d'administration du FMI a effectivement conclu favorablement, le 19 décembre 2018, la troisième revue du programme économique et financier du Gabon, soutenu par un financement de ladite institution. Cette décision indique que notre pays a fait des progrès sur la voie des réformes structurelles. Il me parait important de rappeler que depuis fin 2015, la détérioration des termes de l'échange induite par une baisse significative des prix du pétrole a eu d'importantes répercussions sur l'économie nationale. C'est ainsi que l'activité économique a commencé à faiblir, les déficits des finances publiques sont apparus, les déséquilibres des comptes de la balance des paiements se sont accentués, tandis qu'on assistait à une fragilisation de la position monétaire avec une baisse drastique des réserves de changes. Pour remédier à cette situation et sur instructions expresses du président de la République, chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, le gouvernement a élaboré le Plan de relance de l’économie (PRE). Il s'agissait de rétablir l'équilibre de nos finances publiques et de poursuivre les efforts de diversification de la base productive, pour continuer à améliorer la résilience de notre économie. C'est ce PRE que nous avons présenté à la communauté financière internationale et sur la base duquel le FMI a décidé de nous accompagner. Les discussions du conseil d’administration du FMI, en sa session du 19 décembre 2018, ont confirmé les progrès continus réalisés depuis la première revue du programme, qui avait eu lieu en décembre 2017. Ce qu'il faut retenir de l’appréciation favorable de la 3e revue du programme par le FMI, c'est que cette décision traduit la reconnaissance des efforts du gouvernement de la République dans la mise en œuvre des réformes structurelles nécessaires au redre...

Propos recueillis par Maxime Serge MIHINDOU



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.