Après Angola-Gabon : les enseignements du revers en Angola

Après Angola-Gabon : les enseignements du revers en Angola

AVANT la rencontre de lundi dernier au stade du 11-Novembre de Luanda, entre l'Angola et le Gabon, pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can-2021, les Panthères avaient déjà validé, quatre jours plus tôt, leur ticket pour le Cameroun

AVANT la rencontre de lundi dernier au stade du 11-Novembre de Luanda, entre l'Angola et le Gabon, pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Can-2021, les Panthères avaient déjà validé, quatre jours plus tôt, leur ticket pour le Cameroun.

Ainsi, pour certains, l'opposition contre les Pamancas Negras n'avait plus d'enjeu véritable. Mais pour d'autres, l'intérêt était double : conserver la tête du groupe D afin d'avoir un tirage au sort clément lors de la Can-2021 et, surtout, avoir une idée du niveau réel de nos remplaçants. Dans la mesure où face à l'Angola, le Gabon était amputé de ses éléments majeurs : Pierre-Emerick Aubameyang, Aaron Boupendza, Denis Bouanga, Mario Lemina et Didier Ndong.

Finalement, au sortir du match contre les Gazelles noires d'Angola, le Gabon à perdu la tête du groupe D et les remplaçants n'ont pas été à la hauteur des espérances placées en eux. Ce qui nous amène à la poser la question suivante : que serait-il advenu de notre sélection si les autorités n'avaient pas affrété à temps un aéronef pour le transport de nos expatriés ?

" Si ça n'avait pas été le cas, les Panthères, faute de disposer d'un effectif compétitif, n'auraient certainement pas battu les Léopards de la RDC. Le sélectionneur Patrice Neveu aurait été en très grande difficulté au moment de composer une autre liste", observe une source proche de l'encadrement technique des Panthères au terme de la dernière rencontre perdue.

PROFONDEUR DE BANC• Cette défaite remet au goût du jour l'épineux problème de la profondeur de banc de notre sélection et de l'absence du championnat national. Car depuis cinq ans, la sélection gabonaise fanion tourne quasiment avec les mêmes joueurs. Au point où certains d'entre eux, au fil des ans, sont devenus de véritables abonnés du banc de touche. Sans source de motivation, si ce n'est l'attente chaque fois de la fameuse prime de regroupement ou, mieux, celle du match gagné.



Willy NDONG  



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.