Handball/Tournoi de la montée en D1 : Le Stade Mandji de retour à la maison

La défaite d'un but (27-28) leur étant restée en travers de la gorge vendredi soir, la revanche des joueurs du club de Port-Gentil a été cinglante le lendemain soir, pour valider le retour du Stade Mandji en première division nationale.

Au terme d'une seconde manche abordée avec un état d'esprit plus respectueux de l'adversaire, et surtout plus sérieux, le club de Port-Gentil a obtenu le résultat escompté pour renouer avec un niveau qu'il n'aurait jamais dû quitter.

Portés par l'arrière Errol Baugui, le pivot Robin Jeannick Tchamda Rolenga (auteur de 9 buts et meilleur réalisateur du match) et le gardien de but Pierre Célestin Emane, grâce à leur vécu au plus haut niveau, les Stadistes prennent la mesure des débats dès la première période (17-13). Pour ne pas lâcher leur emprise et valider tranquillement leur accession, les poulains de Jean-Pierre Etoughe, qui ont retenu la leçon de la leur échec de la veiille, ne manquent pas cette fois d'exploiter leur temps fort, portant l'estocade sur une formation de Dimbunga 30 physiquement diminuée.

Dans la foulée de l'international gabonais Tchamda Rolenga, Ergie Moussoungou (7 réalisations), Moudouma Aleka (4) et Baugui (3) auront assuré le ''scoring'' du Stade Mandji, sur le chemin de la rédemption. Ce, malgré Georges Pongui, Endame Nkogho, Mebiame Nkoghe et Moudziegou. Autant de forces sur lesquelles Agnan Mbadinga, l'entraîneur du club librevillois, espérait s'appuyer à nouveau pour découvrir la première division. En vain.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.