Santé : six pédiatres en mauvaise posture

Santé : six pédiatres en mauvaise posture

Six pédiatres du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) ont été sommés de s'expliquer sur leur absence à leur poste de travail, le 12 août, lors du passage du ministre de la Santé Guy-Patrick Obiang Ndong.

La direction de l'hôpital les convoquera dans les prochains jours. En attendant, a précisé le ministère, des demandes d'explication, avec inscription au dossier, leur ont été adressées.

La sévérité de cette sanction se justifie par le fait que les incriminés, selon le programme de travail, auraient dû être présents à leurs postes. "Comment est-ce possible que sur quatorze médecins de ce service, six sont absents de leurs postes sans justification ? Si vous allez au privé, vous les verrez en pleine consultation", s'est insurgé M. Obiang Ndong.

Pour éviter et limiter l'absentéisme du personnel, le CHUL devrait bientôt mettre en place un système de pointage dans l'ensemble des services de l'hôpital. Sans doute les prémices de la future Commission médicale d’établissement (organe conseil auprès des directeurs généraux des CHU et grands hôpitaux sur les choix d’investissements prioritaires, de formation et de renforcement des capacités des praticiens et de gouvernance hospitalière).



Serge A. MOUSSADJI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.