Volley-ball : Manga veut confirmer sa suprématie nationale

Quoi de mieux pour Manga VB que les terres domestiques pour confirmer une domination nationale féminine et masculine encore affichée l'an dernier à Libreville ?

Sur leurs installations de la Cité-des-Cadres de la Compagnie minière de l'Ogooué (Comilog), les deux clubs de Moanda partent, en effet, encore favorites pour rester au sommet de la hiérarchie nationale, au terme des Nationaux 2019 qui se disputent du 18 au 21 avril 2019. Un rendez-vous qui, en dehors des locaux, regroupe les voisins de Franceville, réunis sous la bannière de l'Université des sciences et techniques de Masuku (USTM).

Mais aussi Bangando VB de Koula-Moutou. Tout comme les clubs venus de Libreville (Ndzimba de l'Université Omar-Bongo, Kwan) qui complètent un plateau où sont absents les écuries de Port-Gentil, pourtant attendues par le comité d'organisation.

Affûtées d'entrée, les filles de Manga ont lancé en fanfare une compétition dont la première journée a été perturbée par la forte pluie tombée sur Moanda. Avec deux succès faciles sur Ndzimba (3 sets à 0) et Kwan (3-1), les filles d'Aimé Mondjot sont sur les temps de passage programmés. Idem pour leurs pairs hommes qui vont monter en puissance, sous la houlette des Jean de Dieu Leyediangoye, Mabenz Madengue, Léonce Boungoindzi et autres Yann Tsoughat. Même si Ndzimba, entraîné par Brice Darius Mbele et dominateur de Bangando (3-1), a fait fort pour son entrée en matière.



J.A.L



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.