Concours d'éloquence inter-universitaire : Un premier concours d’art oratoire très en verve

L'affiche est allée au-delà des 400 participants, issus de toutes les mutuelles étudiantes de Libreville, annoncés. Au final, les représentants de l’INSPTIC, de l’INSG et de l’ITO ont occupé le haut du podium.

La récente semaine de la Francophonie a été conclue de belle manière à l’Université franco-gabonaise Saint-Exupéry (UFGSE) de Libreville. La chaire Senghor de la Francophonie, créée au sein de l’UFGSE depuis ses origines a, en effet, convié les meilleurs universités et établissements d’enseignement supérieur de la capitale à une grande première : un concours d’art oratoire inter-universitaire.

Toutes les mutuelles étudiantes s’étaient mobilisées pour l’événement et l’affiche annonçait 400 participants. De fait, 464 sièges ont été occupés, car tous les invités (UOB, INSG, IUSO, IST, ENS, ENSET, INSPTIC, ESGIS, EMG, SUPCOM, BBS, IHEE, IHEM, ISI, EMIG, ITO et l’UFGSE qui organisait l'événement) étaient au rendez-vous.

Aux dires des étudiants de l'établissement d'accueil, jamais le grand amphithéâtre du deuxième étage n’avait connu une telle affluence. Et les plus grandes entreprises de la place ont parrainé le pot d’honneur, qui a succédé à une salle en liesse, car des interludes de danses, chants et mimes ont agrémenté cette soirée inoubliable et soulevé des tonnerres d'applaudissements.

Un jury de quatre membres, parfaitement équilibré entre deux dames, une responsable marketing et une cinéaste, et deux hommes, un juriste et un littérateur, a su rendre un palmarès exemplaire que l’auditoire a approuvé par une salve d’applaudissements.



I . I



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.