Qualifications Can 2021 : des Panthères sans options fiables à Luanda

Qualifications Can 2021 : des Panthères sans options fiables à Luanda

LA défaite (0-2) concédée hier à Luanda par les Panthères du Gabon face aux Palancas Negras d'Angola, derniers du groupe D des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations (Can) 2021, devrait interpeller les décideurs sportifs sur la qualité et la quantité de l'effectif de notre sélection nationale

LA défaite (0-2) concédée hier à Luanda par les Panthères du Gabon face aux Palancas Negras d'Angola, derniers du groupe D des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations (Can) 2021, devrait interpeller les décideurs sportifs sur la qualité et la quantité de l'effectif de notre sélection nationale.

La première leçon à tirer est que le Gabon ne dispose pas d'un effectif riche et fourni. En vérité, les Panthères ont, au bas mot, huit bons joueurs de dimension internationale. Le reste étant là pour gonfler le nombre et revendiquer les différentes primes.

Avec 70% de cadres absents, la sélection gabonaise n'a pas pesé bien lourd face au dernier de son groupe éliminatoire. Et cela fait désordre pour une équipe qui a obtenu, quatre jours plus tôt, son sésame pour la prochaine phase finale de la Can, après avoir dominé la RD Congo.

En réalité, les Gabonais ont déçu. Tant le jeu produit nous rappelle les années douloureuses. Pis, le Gabon est la seule équipe du groupe à n'avoir pas gagné à Luanda. Là où Gambiens et Congolais ont pris les trois points.

C'est comme s'il était écrit quelque part que les Panthères allaient une fois de plus ne pas gagner en Angola où aucune sélection gabonaise l'a fait. Les signes du lundi 29 mars 2021 y ont même été annonciateurs.

Il y a ainsi d'abord eu ce couac lors de l'exécution des hymnes nationaux. Notamment celui du Gabon, la Concorde. C'est Fabrice Do Marcolino, ancien attaquant international et désormais superviseur des Panthères de la diaspora, qui va, en l'absence de support audio, merveilleusement "chanter" la Concorde.

Et puis, il y a ce onze gabonais totalement remanié par le sélectionneur Patrice Neveu. Avec, dans le but, Donald Nze, en lieu et place de Jean-Noêl Amonome

Au niveau de l'axe défensif, Bruno Ecuele Manga et Gilchrist Nguema ont été maintenus pour verrouiller la maison. Alors qu'au niveau des latéraux, Anthony Oyono et Lloyd Palun, de gauche à droite, ont débuté la partie.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Commentaires (1)
  • Portrait de ondomengueprince
    ondomengueprince

    perdre en Angola dernier du groupe est inexplicable , tant de contextes oui mais pouvons-nous argumenté de la sorte lorsqu'on fini avec un résultat négatif , ce fut le cas en Gambie et maintenant en Angola .
    L'équipe des panthères du Gabon a toujours eu du mal lors de ses déplacement et ça , il faut retravaillé la mentalité des joueurs .

    Mar 31, 2021
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.