National-Foot : l'impérieuse nécessité de redémarrer

National-Foot : l'impérieuse nécessité de redémarrer

Après quasiment dix mois d'interruption, du fait de la pandémie de coronavirus qui sévit à travers le monde, les sélections africaines reprendront les compétitions à compter du mois d'octobre. Notamment les éliminatoires de la Coupe du monde "Qatar-2022" et de la Coupe d'Afrique des nations ''Cameroun-2022". Ainsi en a décidé, le 18 août dernier, le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf).

Dans un intervalle de 13 mois, chacune de ces différentes sélections jouera, au maximum, 13 rencontres. Au rythme de deux matchs par semaine. Et pour être performant et soutenir le rythme et la comparaison, surtout face à des adversaires aussi coriaces que la Gambie, la RDC, l'Égypte ou la Libye, le Gabon doit impérativement étoffer son effectif. Et, donc, de disposer de la la profondeur de banc nécessaire.

Ainsi, avec plusieurs internationaux en déshérence en Europe et ailleurs, l'alternative de redémarrer le championnat s'impose. Raisonnablement, au plus tard au mois d'octobre. La réflexion devra déjà être menée par les responsables de la Fégafoot, de la Linaf, des clubs, des ministères des Sports, de la Santé et de l'Intérieur. Car, sans championnat, et avec des joueurs expatriés sans club, le risque est grand de voir notre sélection, les Panthères, rater la qualification pour la Can et le Mondial. Ce qui serait très dommageable pour le football gabonais.



Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.