Nouvelle Constitution : l'UN invite le CCN à soumettre la copie aux institutions de la Transition

Nouvelle Constitution : l'UN invite le CCN à soumettre la copie aux institutions de la Transition

L'union nationale (UN) semble n'avoir pas perdu de sa superbe. C'est du moins l'image qu'a renvoyée cette chapelle politique, lors de sa rentrée politique le week-end écoulé à Ntoum. Jeanine Taty Koumba, présidente par intérim de l'UN, s'est exprimée sur plusieurs sujets d'actualité durant son discours circonstanciel.

D'entrée, elle a dénoncé la récente adoption du nouveau Code électoral. Non sans souligner que les membres de son parti ont voté contre ce texte à l'Assemblée nationale. Pour cette écurie, l'organisation du référendum doit constituer la principale priorité.

Ses militants et elle estiment, à juste titre, que la "loi spéciale sur le référendum" est un préalable. Occasion pour elle d'expliquer les circonstances dans lesquelles la révision du Code électorale est passée comme une lettre à la poste ou presque au sein des deux chambres du Parlement.

Avant de réaffirmer le soutien de l'UN au Comité pour la transition et la restauration des institutions (CTRI). S 'agissant du prochain référendum, l'actuelle tête de file de l'UN a déclaré qu'elle voterait oui par principe.

Normal, ladite formation politique est plutôt bien lotie, vu qu'elle est présente dans les deux chambres du Parlement et certains de ses militants font dorénavant partie de la nouvelle classe dirigeante. Toutefois, elle n'a pas manqué de suggérer une proposition aux allures de préalable.

 L'oratrice a souhaité que le Comité constitutionnel national (CCN) mette à disposition des institutions du pays la mouture de la nouvelle Constitution.

 Objectif  : s'enquérir du projet de la nouvelle "Loi fondamentale" mais, surtout, amender voire améliorer ce "bréviaire".

Lequel va poser les bases du fonctionnement de la République gabonaise au terme de la période transitoire politico-institutionnelle au Gabon.

Une suggestion qui permettra également d'expliquer aux populations la "Constitution gabonaise" en gestation.

 

Yannick Franz IGOHO

Libreville/Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Les 3 derniers articles Economie Gabon
Les 3 derniers articles Faits-Divers et Justice