Judo : Avantage aux clubs de la capitale économique

Cette année, la Fédération gabonaise de judo a délocalisé le championnat national des catégories « cadets » et « juniors » des deux sexes dans la capitale économique, sous la houlette de la ligue de judo de l’Ogooué-Maritime.

Ce sont, finalement, les clubs librevillois qui ont pu faire le déplacement le 30 mars dernier. La compétition s’est résumée en une empoignade des clubs des deux capitales dans l’enceinte du gymnase de l’Association sociale, sportive et culturelle de Total Gabon (ASSCTG).

Chez les hommes, cinq catégories (-50 kg, -55 kg, -60 kg, -66 kg, -73 kg) ont enregistré des compétiteurs en cadets et trois catégories (-60 kg, -66 kg, -73 kg) chez les juniors. Chez les filles, trois catégories (-48 kg, -52 kg, -57 kg) en cadets et deux catégories (-48 kg, -52 kg) en juniors. Le tournoi s’est déroulé ce jour-là.

A l’arrivée, les clubs portgentillais ont obtenu, chez les cadets hommes, cinq champions du Gabon que sont Gilles Pambou (-50 kg), Ivana Kinga Biviga (-55 kg), Fernand Nkero (-60 kg), Laureince Nanekoula (-66 kg) et Varnel Maganga (-73 kg). Chez les juniors, un champion du Gabon vient de Port-Gentil, Cauvin de Ranine Inoue (-60 kg) et deux sont issus de Libreville, Gotalowia Aboubakre (-66 kg) et André Junior Agwe Aboughe (-73 kg).





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.