Gabon-Soudan du Sud (3-0) : Et la lumière est venue de Bouanga

On attendait avec impatience ce match de cette 3e journée des Éliminatoires de la CAN 2019 qui voyait le Gabon, mal en point dans le groupe C, affronter le Soudan du Sud, présenté comme le Petit Poucet de cette poule.

La première réponse de Cousin a été une grosse surprise. Il a titularisé Wilfried Ebane Abessolo comme latéral gauche, Gaétan Yann Missi Mezui en attaque et Clech Loufilou Ndela en récupérateur aux côtés de Biyogo Poko. Ces titularisations ont poussé logiquement Lemina en relayeur et Aubameyang à la pointe de l'attaque. Des choix mis au service d'un nouveau projet, d'un autre état d'esprit. Sauf que la mayonnaise a mis du temps à prendre.

La pression est forte et se ressent à travers des hésitations des Panthères. Elles tentent de s'appliquer, de réussir leurs transmissions et autres combinaisons. Mais sans rien au bout. Les Sud-Soudanais souffrent sans plus et ne cèdent pas. Les coups de pied arrêtés sont, pendant les 25 premières minutes, la seule solution pour le Gabon de faire passer des frissons dans le dos des Bright Stars et du public. Qui apprécie très peu les hésitations offensives de ses protégés.

C'est l'instant que choisit alors Zorro, ou plutôt Denis Bouanga, pour surgir du fond de l'après-midi pour rendre à des Panthères empruntées leurs couleurs d'antan (28e). Un magnifique lob sur le défenseur soudanais John Douck et un tir bien placé ont suffi à son bonheur, à celui de ses coéquipiers et des spectateurs.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.