Athlétisme/Au terme de la IVe édition du Marathon du Gabon : Samson Bungie et Emily Chepkemoi écrivent une nouvelle page

Pour leur première participation, ces deux athlètes kényans ont créé la surprise hier en dominant les détenteurs des titres dans l'épreuve-phare de cette compétition (42,194 km).

LE Kenyan Samson Bungie est désormais le nouveau patron du Marathon du Gabon (42,194 km) chez les hommes. Pour une première participation, le 7e du Marathon de Barcelone en 2015 (2h14'27'') a été le premier à franchir, hier, la ligne d'arrivée en 2h21'14''. Il devance ainsi son compatriote Peter Kurui, qui termine deuxième de la course en 2h 23'29''. Lui qui participe, pour la troisième fois, à cette compétition internationale.

Vainqueur de la première édition en 2013, avec un timing de 2h14'42", depuis 2014, ce temps n'a pas encore été égalé ni par lui-même, encore moins par ses adversaires. Julius Muriuki (victorieux au Marathon de Buenos Aires en 2015), ferme le podium en 2h27'04''.

Côté féminin, les deux premières places ont été occupées par les coureuses kenyannes Emely et Diane Chepkemoi, qui ont avalé les 42,192 km respectivement en 2h50'34" et en 2h54'34". La première citée remporte sa deuxième compétition majeure après le Marathon de Barcelone en 2012, qu'elle avait gagné avec un temps de 2h26'52''.


F-K-O-M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.