Coopération Onu-Gabon : Le soutien de Lounceny Fall à la Cour constitutionnelle

Soutenir l'action de stabilisation du pays et de ses institutions menée par la Cour constitutionnelle au lendemain de la maladie du chef de l'État, est en substance, ce qui ressort de l'audience que le président de cette institution, Marie-Madeleine Mborantsuo, a accordée, hier, au représentant spécial du secrétaire général des Nations unies (Onu) pour l'Afrique centrale, François Lounceny Fall.

Au cours de leurs échanges, le diplomate onusien a exprimé à la Cour toutes les félicitations de l'organisation mondiale dont il est le représentant dans la sous-région, "pour les efforts consentis en vue de maintenir le Gabon dans le chemin de la paix, tout au long de la période de turbulence que le pays vient de connaître".

François Lounceny Fall, au terme de l'entretien : "Nous voulions échanger sur l'évolution de la situation générale du Gabon. Nous en avons profité pour insister sur sa stabilité. Nous avons réitéré également la disponibilité de l'Onu à accompagner le Gabon dans sa stabilisation de la paix. Nous avons suivi avec beaucoup d’intérêt tout ce qui s'est passé dans ce pays depuis l'absence du chef de l'Etat pour des raisons médicales ; ainsi que tout au long du processus électoral qui a abouti à la mise en place de l'Assemblée nationale et du gouvernement."

Le président de la Cour constitutionnelle s'est réjouie du réconfort et des analyses faites, de manière froide, par ces interlocuteurs avisés.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.