47e anniversaire du PDG/Grande rencontre militante : Des messages de plus en plus offensifs

Les discours des délégués nationaux de l’UFPDG et l’UJPDG, Chrystel Limbourg Iwenga et Vivien Amos Pea, ainsi que celui du secrétaire général, Faustin Boukoubi, se sont voulus l’exutoire d’un comportement militant aux antipodes de la vision politique du président du parti, Ali Bongo Ondimba. Si elle a appelé à la candidature de leur champion en 2016, la responsable des femmes pédégistes a parlé aussi d’épuration pour justifier le départ dans l’opposition de certains anciens cadres.

ON avait perdu le souvenir d'une célébration d’anniversaire aussi électrique et engagée dans la prise de parole des uns et des autres. Dans une ferveur militante des grands jours, en présence du « Distingué camarade », président du parti, Ali Bongo Ondimba, et de la présidente d’honneur de l’UFPDG, Sylvia Bongo Ondimba, le verbe a volé haut du côté du Jardin-Botanique, samedi écoulé.

Pour ce 47e anniversaire, les discours ont été prononcés par les délégués nationaux de l’UFPDG et de l’UJPDG, Chrystel Limburg-Iwenga et Vivien Amos Pea Makaga, et le secrétaire général du parti, Faustin Boukoubi.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.