Projet Grande Mayumba : La société SFM Africa limited va relancer les travaux

Le gouvernement, représenté par le ministre de l’Economie, Jean-Marie Ogandaga, et le président exécutif de la société SFM Africa limited, Alan Bernstein, ont signé, le 13 novembre 2018, à l’immeuble Arambo, un nouvel accord portant sur le projet "Grande Mayumba". Celui-ci se substitue à l'autre signé le 20 avril 2011 et qui, en raison d’un différend survenu en 2015, n’a pas permis de développer le projet envisagé dans la région de Mayumba.

Concrètement, il s’agit de mettre en œuvre des projets intégrés de développement durable dans la région de Mayumba, notamment dans les domaines de l’exploitation forestière et de la transformation du bois, l’agro-industrie, l’agroforesterie, la pêche, les infrastructures et des droits environnementaux ainsi que le développement d’un circuit touristique avec des lodges et des infrastructures connexes dans les parcs nationaux.

« C’est surtout un projet important pour la République gabonaise, qui épouse l’ambition du chef de l’Etat de voir notre pays se développer de manière harmonieuse, diversifiée et dans le respect de notre environnement. C’est véritablement un projet de développement durable », a indiqué Jean-Marie Ogandaga.

Ce nouveau contrat va permettre à SFM Africa de reprendre ses investissements et ses activités au Gabon, avec comme partenaire stratégique, la Caisse des dépôts et consignations (CDC).



MSM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.