Programme de renforcement de la Sequa : Pour capitaliser le savoir-faire des femmes

La ministre de l'Industrie, Carmen Ndaot, accompagnée de son collègue de l'Agriculture, Biendi Maganga Moussavou, de l'ambassadeur du Japon au Gabon, Masaaki Sato, et du Coordonnateur résident des Nations unies au Gabon, Stephen Jackson, ont officiellement lancé le 24 mai dernier à Libreville, le Programme '' Renforcer la sécurité et la qualité alimentaire pour améliorer les moyens de substances au Gabon" (Sequa- Gabon).

Cette initiative du gouvernement japonais vise à fournir une assistance technique à certaines composantes clés de l'infrastructure qualité et sécurité alimentaires au Gabon. "Sequa" portera, il faut le souligner, une attention particulière aux femmes entrepreneurs dans le domaine agricole et de transformation alimentaire, pour capitaliser leur savoir-faire et les aider à développer leurs entreprises.

Financé par le gouvernement japonais et mis en œuvre par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), "Sequa" entre dans les priorités de la coopération japonaise pour le Gabon, à savoir l'aide à la sécurité alimentaire, renseigne Masaaki Sato. Pour le diplomate nippon, il s'agit de l'un des neuf projets exécutés par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi) à travers le monde, via un mode de financement exclusif du gouvernement du Japon, dont le montant global est de 5,8 millions de dollars (environ 3 milliards de francs), dont  243 millions de francs destinés au Gabon.



W.N.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.