Pizolub : Pono Opape défend son bilan

Après 11 mois d'exercice, l'ancien directeur général de la société gabonaise Pizo de formulation des lubrifiants (Pizolub) s’est félicité d’avoir, en si peu de temps, redressé les comptes de l’entreprise, moribonde, affirme-t-il, lors de sa prise de fonctions. Les comptes de l’entreprise affichent aujourd’hui un solde créditeur de plus de 700 millions de francs.

Le tableau présentant la Société gabonaise Pizo de formulation des lubrifiants (Pizolub) était, de l'aveu de Joël Pono Opape - son désormais ancien directeur général-, "très dégradant" à son arrivée en février 2018.

Perte de 60% de son chiffre d'affaires sur les 4 dernières années, avec des parts de marché récupérées par les importateurs et le marché informel, endettement entraînant des frais financiers évalués à plusieurs centaines de millions, approvisionnement coûteux en huile de base par Tanker, estimé à 3 milliards de francs CFA, baisse de crédibilité, tension de trésorerie… Pour redresser l'entreprise, Pono Opape indique s’être employé dans l'innovation, par le système de recyclage des bidons souillés, l’amélioration de la capacité de production, l’approvisionnement en huile de base par fléxi-contenair, estimé à 300 millions (au lieu de 3 milliards), mise en place de 12 PME gabonaises dans tout le Gabon, projet d'Alliance stratégique Pizolub et Sogara de 400 milliards de francs… Et la liste est loin d'être exhaustive, se défend-il.

Joël Pono Opape a, toutefois, reconnu que son passage à Pizolub n'a pas été totalement parfait.



RAD



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.