Insécurité : traquer les malfaiteurs jusque dans leur antre

Insécurité : traquer les malfaiteurs jusque dans leur antre

La lutte contre la recrudescence du banditisme et de la criminalité dans le Grand Libreville et dans l'arrière-pays nécessite inéluctablement, et sans perdre un seul instant, la mise en branle des moyens efficaces et efficients de la part des nouvelles autorités en place.

D'autant plus que l'avantage du Comité pour la transition et la rest aurat ion des institutions (CTRI) réside dans le fait de compter en son sein des stratèges avec une expérience de terrain difficilement contestable.

Face aux cas de viols, de cambriolages , d'agressions à main armée et autres crimes crapuleux, qui ne cessent d'émouvoir l'opinion, il est temps que les ministères sécuritaires, entre autres, déploient les moyens dernièrement mis à leur disposition par le président de la République, le général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema.

Avec pour but de prévenir les crimes et sanctionner leurs auteurs de la manière la plus sévère. C'est dire qu'il est temps de donner un coup de pied dans la fourmilière, en allant par exemple traquer les malfaiteurs jusque dans leur antre.

Au regard de ce que les différentes directions des investigation sauraient d'ailleurs une cartographie précise des zones dans lesquelles résident la plupart d'entre eux.

En effet, en menant des actions soudaines ou brutales à l'encontre des réseaux criminels bien établis, les Forces de défense et de sécurité (FDS) réussiraient le coup de les désorganiser.Laisser les choses en l'état participerait sans conteste à encourager le crime.

D'autant que les spécialistes de ces questions, interrogés par le journal Le Monde, font remarquer qu' " après s'être exercés par de petits délits, les jeunes criminels en viennent aux grands. En même temps, d'anciens bandits, bénéficiant de réductions de peine,reprennent leurs activités ".

D'où la nécessité pour les OPJ de créer une présence menaçante quotidienne dans tous les quartiers du Grand Libreville, qui passent pour des zones de non droit.

Des lieux au cœur desquels anciens et nouveaux gangsters se livrent une guerre sans merci pour avoir le contrôle de divers trafics. Ce qui est attendu de leur part !

 

Styve Claudel ONDO MINKO

Libreville/Gabon 

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.