Entretien avec le président de la Confédération patronale gabonaise : "Prôner un traitement neutre"

Président de la Confédération patronale gabonais (CPG), Jean-Bernard Boumah revient sur les points essentiels du conseil d'administration, tenu le 25 novembre. Loi de finance, dette intérieure et contribution spéciale de solidarité en ligne de mire...

M. le président, de quoi était-il question au cours de ce conseil d’administration?

Jean Bernard Boumah : Nous avons analysé la situation économique de 2016 et les perspectives de 2017.

Compte tenu de la baisse des ressources de l’Etat, quels sont les points qui demandent de l'attention?

Nous avons relevé l’élargissement de la base d’imposition de l’Impôt minimum forfaitaire (IMF), la mise en place d’une Taxe forfaitaire d’habitation, l’instauration d’un prix de transfert, la mise en place d’une Contribution à la formation professionnelle (CSP)... Bien entendu, nous serons attentifs à la gouvernance des organes de gestion de cette contribution.

Comment envisagez-vous le dispositif fiscal ? Entreprises et économie nationale confondues...

Le dispositif idéal pays devrait entretenir un équilibre positif, en prônant un traitement neutre entre les mesures attrayantes réservées aux entreprises, et celles qui entretiennent l’économie nationale.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.