Emprunts : quid de la dette intérieure ?

Emprunts : quid de la dette intérieure ?

Les emprunts du gouvernement ont-ils permis de soulager les entreprises du secteur privé, au bord de l’asphyxie, avec la pandémie de Covid-19, ou simplement à rembourser ses créanciers internationaux ?

En effet, la situation financière de plusieurs entreprises s’avère catastrophique, notamment dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme, où on dénombre près de 20 000 emplois perdus et 120 fermetures de sociétés.

De plus, l’exécutif peut se targuer d’avoir honoré ses engagements de remboursement de la dette extérieure. À fin juillet 2020, le gouvernement indique avoir épongé 638,337 milliards au titre des règlements extérieurs. Ce qui lui a valu les félicitations de ses créanciers, des agences de notation financière et le respect de la signature du Gabon.

Au niveau national, le ministère de l’Économie soutient avoir consacré, sur les 7 premiers mois de l’année, 221 milliards de francs au titre de la dette intérieure. Soit un  règlement global de 859,345 milliards de francs entre janvier et juillet 2020.



Styve Claudel ONDO MINKO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.