Fête des cultures : La diversité culturelle, une richesse pour le Gabon

Les manifestations relatives à la 14e édition de la Fête des cultures ont démarré hier à Libreville, à l'immeuble Arambo. En présence de ministre d’État à la Culture, Alain Claude Bilie-by-Nze, et de certains de ses collègues du gouvernement.

Universitaires, représentants des mouvements socioculturels ont également pris part à cette cérémonie d'ouverture de ce grand rendez-vous culturel avec de nombreuses communications autour du thème " Diversité culturelle et construction de la Nation".

La thématique a été abordée sous l'angle historique, anthropologique et culturelle devant une assistance intéressée. Les conférenciers ont édifié l'assistance sur la genèse du Gabon, de l'époque coloniale à nos jours, sur ses mythes historiques, ses symboles et ses traditions...

Parmi les principaux intervenants, Serge Loungou, géographe, a planté le décor en faisant une radioscopie de la complexité identitaire du Gabon, en quête de construction nationale. Ensuite se sont succédé d'autres conférenciers qui ont mis l'accent sur les symboles et la diversité culturelle du Gabon, des éléments qui ont su poser les fondamentaux symboliques de la nation, à travers des valeurs fortes qui cimentent le vivre-ensemble.

A noter que les activités se poursuivent ce matin sur l'avenue Jean-Paul II.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.