Fête de l'Aïd-el-Kébir : En souvenir au sacrifice d'Abraham

Les musulmans du Gabon se sont recueillis dans les différents lieux de prière, avant de poursuivre les festivités dans les quartiers en famille. A Libreville, la grande prière matinale a eu lieu à la mosquée Hassan-II, en présence du Raïs de la communauté musulmane du Gabon, Ali Bongo Ondimba.

LA communauté musulmane mondiale a commémoré, hier, la fête de l'Aïd-el-Kébir ou Aïd el-Adha, encore appelée fête de la Tabaski ou du mouton. Une célébration observée en souvenir du sacrifice du patriarche Abraham (Ibrahim).

Selon le Saint Coran, le prophète Ibrahim s'apprêtait à offrir en immolation son fils unique à Dieu, sur ordre de ce dernier, lorsqu'il vit venir à lui, au moment ultime, un magnifique bélier envoyé par Allah en substitution.

Dirigeant la prière de circonstance, le grand imam de Libreville, Ismaël Oceni Ossa, par ailleurs président du CSAIG (Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon), a exhorté les fidèles à davantage de dévotion (à l'exemple d'Abraham) à l'égard de Dieu, le Maître de toutes les destinées et l'ultime Bienfaiteur capable d'éprouver qui il veut, le temps qu'il voudra.

Dans la foulée de cette commémoration pieuse, le couple présidentiel a, comme il le fait habituellement, offert une réception au palais de la présidence de la République.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.