Culture : Gabon, gardien d'un héritage

Le Gabon s'est forgé une culture propre. Dans cette diversité, le masque tient une place centrale.

Le président défunt Omar Bongo Ondimba, par sa volonté de maintenir vivant son héritage ancestral, créait en 1981 le ministère de la Culture, des Arts et de l’Éducation populaire. Aujourd'hui, cette entité sert à promouvoir plusieurs initiatives qui concourent à transmettre la culture gabonaise. De nombreuses expositions sont organisées: “ Gabon ma terre, mon futur”, initiée par Sylvia Bongo Ondimba, la première édition de " Libr'art" et du " Salon d'arts plastiques"...

Dans la société traditionnelle, le masque occupe une place importante. Il est souvent exhibé au cours des rites funéraires ou agraires. La diversité des styles est liée aux différents groupes de tribus. Par tradition, chaque village du Gabon possède un nombre plus ou moins important d'artisans. Professionnels ou non, ils ont acquis une grande maîtrise et produisent des oeuvres de qualité. Cette production concerne aussi des objets usuels ou rituels. Ils doivent aussi bien satisfaire aux croyances qu'aux besoins de la communauté.



OTEMBE-NGUEMA


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.