Communauté Black : C'est le retour dans les bacs

Passée la période d'absence, due essentiellement au choc émotionnel né de la disparition par noyade de Dissounguy, l'un des leurs, les membres du mythique groupe viennent de renouer avec la fibre musicale.

"IKOKOU Bling". C'est le titre du maxi-single que vient de mettre dans les bacs "Communauté Black".

A l'évocation de "Communauté Black", on pense inévitablement à l'histoire passionnante de six jeunes adolescents (Mathass Mouity, Bawhulu, Bung Pinze, Fharyx, Dissounguy et Phoenyx) qui décidèrent, en 1993 à Tchibanga, de se mettre ensemble pour jouer une partition iconoclaste dans la belle symphonie du mouvement hip-hop gabonais, et de proposer au public, en 2000, " Nouvel univers", un produit musical baigné dans la rythmique traditionnelle gabonaise.

Le succès qui l'a accompagné avait permis de dessiner un avenir radieux à leur carrière. Ainsi, l'an 2002 leur avait été propice pour monter d'un cran dans la célébrité avec " Panafricanisme", où les titres comme "Ya Lile" et " Afrique" avaient définitivement installé la bande à Mathass dans le mouvement urbain gabonais et même africain.


F.S.L.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.