Alimentation en eau potable à Libreville : Comme un luxe !

Le cas, entre autres, d'Okala, au nord de la capitale, abondamment arrosé lors de la CAN 2017. Aujourd'hui, plus aucune goutte d'eau ne coule dans la majorité des robinets.

POUR eux rien ne va changer : que les agents de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) fassent grève ou pas, pas grand chose pour bousculer leurs habitudes. Depuis plusieurs mois, voire des années, de nombreux habitants de Libreville vivent sans eau. Dans leurs habitations, les robinets font tout simplement partie du décor. Soit l'eau arrive par intermittence, soit pas du tout.

Chez d'autres, relativement plus heureux, le précieux liquide arrive à une heure très avancée de la nuit. Une autre catégorie doit attendre deux, voire trois jours, pour espérer le recevoir. De véritables damnés donc, les clients librevillois de la SEEG. Portant bidons, bouteilles et autres récipients..., à pied ou en voiture, ils sillonnent en permanence la ville à la recherche de cette source vitale.

Certains sont même contraints au choix, ô combien risqué, de s'approvisionner à partir des puits creusés aux abords des habitations ou dans les cours d'eau attenants à celles-ci. Dans ces conditions, l'arrivée d'une pluie est accueillie comme une providence.

Combien de temps cette situation va-t-elle encore durer ? Nul ne le sait.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.