Makokou / Lutte contre les stupéfiants : Le coiffeur, l’agent des Eaux et Forêts et le chanvre indien

Les éléments de l’antenne de l’Office central de lutte antidrogue (Oclad) de Makokou viennent de démanteler un réseau de trafiquants d'une substance illégale. Des ramifications dans l’administration publique locale auraient été mises à jour.

L'un de ses membres, Stéphane Oh., Nigérian de 38 ans, coiffeur au quartier Central, a été interpellé le 28 septembre et placé sous mandat de dépôt à la prison centrale. Son complice, Romel Mo. K., agent à la direction provinciale des Eaux et Forêts de Makokou, présenté comme le cerveau présumé de la bande, serait activement recherché.

Il aurait profité de son statut d’agent des Eaux et Forêts pour écouler du chanvre indien. De son côté, Stéphane Oh. transformait son salon de coiffure en commerce illégal. L'adresse était bien connue des amateurs.

Informés du mode opératoire, les flics n'auront aucun mal à neutraliser le Nigérian. Il trouvent sur lui 8 bonbons et 11 réglettes d'herbe. "Coopératif", Stéphane. n'hésite pas à désigner Romel. Ce dernier, informé de l'interpellation de son complice, prendra alors la poudre d'escampette. (Paru le 7/10/2016)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Justice & Faits divers au Gabon Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.