Football / Entretien avec André Biyogo Poko... : " Les Girondins de Bordeaux' étaient une seconde famille "

Il s'est vu obligé de partir des Girondins de Bordeaux au mois d'août, suite à une affaire de maillot de l'Olympique de Marseille. Poko revient sur les faits et son nouveau club turc Kardemir Karabükspor (D1).

En mai dernier, vous étiez aux Girondins de Bordeaux, et vous vous affichez sur les réseaux sociaux avec un maillot de l'OM...

Je voulais m'amuser. En tant que professionnel, je ne savais pas que porter le maillot d'un autre club était interdit. Malheureusement, les supporteurs en ont fait un drame !

Comment avez-vous vécu la séparation?

Difficile à vivre. Je tenais beaucoup au club. Il était une seconde famille. Mais comme joueur, je ne comptais pas y finir ma carrière.

Vous évoluez en Turquie avec le Kardemir Karabükspor (D1). Des ambitions ?

Effectivement. Le club est monté cette année en 1ère division. Notre premier objectif est de se maintenir.

Cela nous ne vous dérange pas d'évoluer dans un championnat peu médiatisé?

Pas du tout. Il regorge des bons joueurs et de bons clubs. Il est relevé et compétitif.

Après le nul face au Maroc, les Panthères ont encore une chance de se qualifier pour la prochaine Coupe du monde ?

Nous ne sommes qu'au début de la compétition. Il nous reste cinq matches. Le groupe doit se mettre au travail afin d'offrir une qualification au peuple gabonais qui nous soutient.


Entretien réalisé par F-K-O.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.