Tennis/Tournoi Open : Allier le sport et la santé

Le coup d’envoi du tournoi Open de tennis organisé par le Rotary club Libreville Okoumé et la Fédération gabonaise de tennis (Fégaten), en soutien à l’hôpital psychiatrique de Melen, a été donné samedi dernier au club Saoti.

Sept catégories pour un total de 70 joueurs (simples messieurs, simples dames, vétérans 40 ans et plus, vétérans 50 ans et plus, lutins, cadets et juniors), étaient sur la ligne de départ de cette compétition dont la clôture est prévue dimanche prochain.

Quatre matches se sont disputés en présence des organisateurs. Notamment Jacques Manga Nsongo (président du Rotary club Libreville Okoumé), Samuel Minko mi Ndong (président de la Fégaten), Jean Vivon (directeur du tournoi). Sur le terrain, on a assisté uniquement aux rencontres des catégories simples messieurs. Wolfgang Tsinga a dominé Ambroise Goudjino (9-2), Stéphane Ongone a battu Marc Mbeng (9-4), Emmanuel Omokomongamon a défait Stéphane Owanéné (9-4) et Boris Manianga s'est fait surprendre par Igor Biyamba (3-9).

"Mélanger la pratique du sport et la santé est une bonne chose, d’autant plus que les fonds collectés seront versés en faveur des malades de l’hôpital de Melen. Aux initiateurs de ce tournoi, je leur demande aussi de considérer que cette première édition soit le début d’une longue série, pour que les jeunes sachent que chaque année, le Rotary club Libreville Okoumé et la Fédération organisent cette compétition, non seulement pour jouer, mais aussi pour les bonnes œuvres", a plaidé le président fédéral.



PSNB



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.