Serge Ahmed Mombo : " Mes chances de gagner sont intactes"

Serge Ahmed Mombo : " Mes chances de gagner sont intactes"

L'Union : Serge Ahmed Mombo, vous êtes candidat à votre succession à la tête de la Ligue de football de l'Estuaire

L'Union : Serge Ahmed Mombo, vous êtes candidat à votre succession à la tête de la Ligue de football de l'Estuaire. Qu'est-ce qui motive votre candidature ?

Serge Ahmed Mombo : Ma candidature est d’une part motivée par le sentiment d'un goût d'inachevé car, le chantier est vaste et nous étions sur la bonne voie avec toutes les réformes engagées. Malheureusement, la pandémie de Covid-19 est venue ralentir notre élan. D’autre part, j’ai reçu l’onction de la quasi-totalité des partenaires de notre Ligue pour continuer à parfaire le travail que nous avons commencé ensemble.

Face à vous, deux autres candidats. Quelles sont vos chances d'être réélu ?

Mes chances de gagner sont intactes. La perfection n'étant pas de ce monde, nous estimons avoir travaillé en bonne intelligence avec nos partenaires et acteurs du football provincial. Dans le cadre de notre programme d'activités, nous pensons donc ne pas nous arrêter en si bon chemin.

Une fois réélu, tout en sachant que des restrictions existent toujours du fait du Covid-19, quelles seront vos premières actions à la tête de la ligue ?

Les premières actions seront tournées vers les autorités sanitaires, particulièrement le Copil en vue de solliciter des autorisations nous permettant de reprendre progressivement la compétition.

En quelques lignes, pouvez-vous nous décliner vos actions pour les quatre prochaines années ?

Nous allons renforcer pour les quatre prochaines années le cadre légal et réglementaire, renforcer la protection sanitaire des footballeurs en activités dans nos compétitions. Mieux, nous allons contracter une assurance maladie par le biais de la CNAMGS et qui sera complétée par une maison d’assurance pour permettre une prise en charge complète. Nous allons également accélérer le processus de construction du futur siège de la Ligue, en conformité avec les exigences de la Fifa. Tout en soutenant les sous-ligues.

Pour conclure, le candidat Kessany vous reproche d'organiser les élections avant la fin de votre mandat en plus de faire entorse aux statuts de la ligue. Que lui répondez-vous ?

Il n’y a pas d’entorse à nos statuts. Cela relève simplement de la mauvaise interprétation, sinon de la mauvaise foi. Je me réjouis simplement de constater qu’en dépit de toutes ses récriminations, il a maintenu sa candidature. Mais cette attitude me rappelle celle d’une personne qui a travaillé toute sa vie et qui, lorsqu'arrive l'âge de la retraite, demande qu'on lui rajoute 2 ans, parce qu'il comprend qu'il n'a réalisé aucun investissement. Nos textes sont clairs.



Entretien réalisé par Willy NDONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.