Rugby : finale du championnat national à XV et à VII

Les champions du Gabon à XV et à VII sont connus depuis samedi dernier.

Il s'agit du Rugby Club Libreville (RCL), victorieux des Margouillats de Port-Gentil (38-3) lors de la finale à XV, et de l'Espoir Rugby de la commune d'Owendo (Erco), qui s'est adjugé le trophée à VII, au détriment du RCL (19-14).

Certains joueurs ont porté leur équipe. Dans la partie à VII, dans le camp de l'Erco, l'ailier Kamissoko a permis à son équipe de soulever le bouclier du Brennus. Une victoire scellée par le demi de mêlée Marcus Zanga, auteur de deux transformations. Côté RCL, Wesley Ndouono, ailier, surnommé le titileur, a tiré son épingle du jeu. Très rapide, Ndouono n'a pas hésité à défier les avants pourtant plus costauds que lui.

Durant la finale à XV, dans les rangs du champion du Gabon, le RCL, on retient la belle prestation de Charly Leké (¾), énorme dans les duels et dans la percussion. C'est grâce à ses actions que son équipe a réussi à transpercer le bloc défensif des Margouillats. Son coéquipier Sidiki Dibaté (ailier) s'est également illustré par deux essais. Du début à la fin, il est resté très motivé. Au même poste, Danté et Daulami (demi d'ouverture), ont été d'un apport considérable pour le RCL. Le premier cité, très adroit dans les formations sur les deux exécutées (4 points), les a toutes transformées. Même performance pour Daulami (deux transformations).

F-K-O.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.