Football/Panthères : Un manque de relève criant

Football/Panthères : Un manque de relève criant

Deux jours après la publication de sa première liste des Panthères qui défieront le Burkina Faso (10 octobre) et le Maroc (15 octobre), le sélectionneur national, Patrice Neveu, s'est dit inquiet du manque de relais dont souffre le onze gabonais.

Durant son échange avec la presse, le Français a laissé entendre qu'il "regrette beaucoup le fait que la relève n'ait pas été assurée. C'est l'une des raisons pour lesquelles nous sommes obligés de constituer avec les éléments que nous avons sous la main. Je ne voudrais pas rejeter le tort sur mes prédécesseurs, mais je pense qu'un fossé s'est créé à ce niveau".

Et c'est le cas de le dire, quand on sait que depuis sa prise de fonctions dans les cages de notre onze fanion, en qualité de gardien titulaire de l'équipe nationale gabonaise, Didier Ovono Ebang, qui compte 106 sélections (le joueur le plus capé), n'a jamais eu une véritable doublure à son poste. Cette absence de l'ancien du Paris FC avec les Panthères s'annonce comme la fin d'un feuilleton qui aura duré plus d'une décennie, pour le natif de Port-Gentil.

Ce sera le moment de voir ce que pourront offrir les Donald Nze (AS Pélican), Yves-Stéphane Bitseki Moto (Mosta FC) et Antonhy Mfa Mezui (US Sarre-Union), qui se disputeront la place de numéro 1 dans les buts gabonais.

Dans l'axe central de la défense, le constat est quasi-identique. C'est le même duo axial (Ecuele Manga et Appindangoye) qui assure l'arrière-garde des Panthères depuis près de dix ans déjà.



H.N.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.