Football : D1, AS Pélican / USB

De nombreux inconditionnels d'AS Pélican, en voyant leur club peiner et se faire battre par USB (1-2) samedi dernier au stade Jean-Koumou, expriment légitimement leur courroux à l'endroit des personnes ayant déstabilisé le groupe, en procédant à des recrutements jugés hasardeux.

« Le propriétaire de cette équipe sort assez d'argent pour bâtir un groupe compétitif. Hélas, les vendeurs d'illusions du club, cette saison, font des recrutements qui ne cadrent pas avec les ambitions d'une équipe qui termine dans le top 5 du championnat passé », pouvait-on entendre se plaindre un sympathisant du club des Pélicanidés. Lequel, agaçant par son 4-3-3 inefficace offensivement, a plié l'échine face à l'USB.

 

Pourtant, tout au long de la première mi-temps, le club du Nord aura rendu une copie pâle. La preuve, le coach Ebobola Biyoghé, à la pause, s'est montré amer : « La première mi-temps est un non-match pour mes gars qui, lourds, ne réussissent rien. J'espère que la seconde période va être meilleure en termes de mobilité, de prise d'initiatives, de bons choix et surtout du jeu en profondeur. »

Changement de visage au retour des vestiaires. Le 4-3-3 des Unionistes, qui se mue en 4-2-3-1 défensif, est tel que Boafo et Yanga Yanga ne parviennent pas à inquiéter le portier Donald Nzé, un pur produit du club de Lambaréné, qui gagne en expérience.

MM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.