Coupe de l'Uniffac 2018 : Catastrophique légèreté

Quelques heures après le renvoi de la sélection nationale de la Coupe de l'Uniffac 2018, qui a lieu actuellement au Cameroun, la Fédération gabonaise de football s'est fendu d'un communiqué le jeudi 5 avril, très tard dans la nuit. Elle y accusait notamment des membres de la délégation d'avoir poussé le secrétariat de l'Uniffac à refuser la présence du Gabon à ce tournoi.

Pour mémoire, les U17 s'étaient rendus à Yaoundé (Cameroun) le 3 avril dernier pour participer à cette compétition. Grande a été la surprise de la délégation gabonaise de ne voir aucun officiel de l'Uniffac les accueillir à l'aéroport. Pis, leur séjour a été remis en question par cette instance qui a argué que la partie gabonaise n'a jamais confirmé sa participation en dépit de nombreuses relances. Ce qui l'aurait poussé à ne pas inclure le Gabon dans son programme.

Ce qui ressort de ce dossier est en réalité l'inexplicable légèreté de la Fégafoot. Pour justifier sa présence au Cameroun, la fédération a brandi à l'Uniffac un document qui confirmait sa présence et qui était daté du 13 novembre 2017. Sauf que pendant ce temps, l'instance sous-régionale avait relancé la Fégafoot dans plusieurs autres missives électroniques.

Selon un document parvenu à notre rédaction, la Fégafoot avait été informée par l'instance précédemment mentionnée de ce que la sélection gabonaise n'avait pas été retenue (parce que la fédération n'avait pas répondu à temps aux sollicitations) et qu'il était donc inutile qu'elle se rende en terre camerounaise. En persistant dans sa volonté d'entreprendre ce voyage, cette même fédération semble avoir voulu forcer la main de l'Uniffac. Interrogé sur le sujet, un responsable de la Fégafoot n'a pu apporter qu'une réponse évasive.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.