Chérubin Tabanguet : Enfin le décollage ?

Chérubin Tabanguet : Enfin le décollage ?

Sur le remonte-pente, le handballeur international gabonais, qui s'est engagé avec la JS Cherbourg (Proligue française), a une belle opportunité à saisir sur le chemin du haut niveau qui lui était promis.

Jusqu'ici, la carrière de Chérubin Tabanguet était une suite de pérégrinations aux issues diverses, et le sentiment d'un retard sur les temps de passage escomptés pour un immense potentiel révélé au grand jour il y a plus de cinq ans, lors des qualifications Zone IV Afrique du Challenge Trophy à Kinshasa.

Durant la compétition des moins de 20 ans organisée du 10 au 17 août 2014 dans la capitale de la République Démocratique du Congo (RDC), il avait brillé de mille feux et disputé au ''local'' Pacha Ikondo Ike, le titre de meilleur joueur du tournoi réunissant les pays de la sous-région Afrique centrale.

Depuis cette première sortie internationale, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts de l'Oubangui pour la promesse venue de la République Centrafricaine et qui, depuis 2015, a changé de nationalité sportive en faveur du Gabon.

Du premier club (Padre Pio de Bangui) dans son pays de naissance à la France, en passant par les étapes du Cameroun où il sera champion et meilleur joueur de la saison sous la tunique de la Fondation André Nziko Handball (Fanz) de Yaoundé, le Maroc (Raja Agadir), la Turquie (MYK Hentbol) et la Macédoine (RK Pelister), le demi-centre (ou arrière gauche) en a fait du chemin.

Abonné, comme son jeu, au mouvement perpétuel, le natif de Bangui n'a réalisé qu'une seule saison avec Saint-Flour HB, club de Nationale 1. Sauf qu'il restera cette fois dans l'Hexagone.



JAL



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon sport
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.