Sénat : Les innovations présentées aux sénateurs

Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, était face aux élus de la Commission des Lois de la chambre haute du Parlement, hier. Occasion également pour lui d'expliquer à ses hôtes les motifs ayant motivé la révision de la loi en vigueur jusque-là.

Les sénateurs membres de la Commission des Lois, des Affaires administratives chargée des droits de l'Homme, présidée par Crépin Atende, a auditionné, hier au palais Omar-Bongo-Ondimba (siège du Sénat), le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue. La séance a essentiellement porté sur le projet de loi relative à la réglementation du secteur des hydrocarbures en République gabonaise.

Au cours de son exposé, le membre du gouvernement a expliqué aux sénateurs les limites de la loi n°011/2014, en vigueur actuellement, ainsi que leurs principales conséquences. "Cette loi, a dit l'orateur, est fortement décriée par l'ensemble des acteurs du secteur et des potentiels investisseurs qui la jugent trop rigide et peu attractive. Cela a d'ailleurs pour conséquences : le départ de nombreuses sociétés de notre domaine pétrolier, et aucun contrat n'a été signé." Voilà pourquoi il fallait apporter des améliorations.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.