PSD : mystère et boule de gomme autour de la démission de Biendi Maganga Moussavou

PSD : mystère et boule de gomme autour de la démission de Biendi Maganga Moussavou

Biendi Maganga Moussavou a-t-il quitté le Parti social démocrate (PSD), la formation politique de son père et dans laquelle il occupe le poste de trésorier ? C'est la question qui taraude l'esprit des observateurs de la scène politique nationale depuis quelques jours.

Et pour cause, le ministre de l'Agriculture, de l'Élevage, de la Pêche et de l'Alimentation a été reçu en fin de semaine dernière par Emmanuel Biye, secrétaire national du Parti démocratique gabonais (PDG), chargé des Affaires économiques, commerciales, financières et de l'animation de la politique de la province de la Ngounié. Si l'on en croit la publication postée sur la page Facebook du parti au pouvoir, la rencontre avait pour objectif de présenter au nouveau militant "les organes du parti" et, par la même occasion, "leur fonctionnement".

Du côté du PSD, la loi de l'omerta entoure la démission supposée ou avérée du trésorier du parti. À ce propos, une source bien introduite au sein de cette formation politique, en faisant bien évidemment dans la langue de bois, n'a pas démenti cette information.

Quelles sont les raisons de ce départ en catimini du fils du leader social démocrate ? Celui-ci est-il le résultat d'accords politiques et autres tractations nouées en sourdine ? Le nouvel arrivant dans les "prairies vertes" saura-t-il trouver sa place au sein du parti au pouvoir  ? Faut-il y voir une forme de "parricide" politique  ?

Dans tous les cas, ladite "démission-adhésion" présumée constitue tout de même un signal fort quand on sait qu'au sein du PSD, les militants mis en orbite sont bien souvent les membres de l'entourage familial du président dudit parti, Pierre-Claver Maganga Moussavou.



Yannick Franz IGOHO



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.