Portrait : Une femme d'action au plateau !

LA deuxième institution du pays, selon l'ordre constitutionnel, a changé de tête, depuis vendredi. La présidence du Sénat a, effectivement, échu à l'élue locale de la commune de Fougamou, dans la Ngounié, Lucie Milebou-Aubusson. Faisant d'elle le quatrième président de l'histoire de cette institution parlementaire. Qui est donc cette figure du paysage politico-institutionnel ?

Lucie Milebou-Aubusson, épouse Mboussou, est née le 25 février 1957. Après l'obtention de son baccalauréat scientifique en 1977, elle s'inscrit en faculté de médecine de l'Université Omar-Bongo. En 1985, elle décroche son doctorat. En 1988, elle obtient un diplôme inter-universitaire de spécialité, ophtalmologie, à la Faculté de médecine de Marseille, en France.

De 1988 à 2002, elle exerce au service ophtalmologie de la Fondation Jeanne-Ebori de Libreville. A partir de 1995, elle est assistante à la Faculté de médecine de Libreville, avant d'être Maître-Assistant. Dans un cadre privé, elle est, de 2002 à 2015, codirectrice d'une clinique bien connue de la place, Medivision. C'est donc une spécialiste reconnue dans son domaine de compétence.

Militante de la première heure du parti démocratique gabonais (PDG), la '' camarade'' Milebou-Aubusson fait officiellement son entrée dans l'arène en 2002. Du moins, c'est à cette date qu'elle se révèle aux populations de Fougamou, dans la province de la Ngounié.



Jonas OSSOMBEY


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.