Parlement de la Cémac : ouverture de la session budgétaire sur fond de Covid-19

Parlement de la Cémac : ouverture de la session budgétaire sur fond de Covid-19

Conformément aux textes régissant le Parlement de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (Cémac), la deuxième session ordinaire de cette institution s'est ouverte, lundi dernier, par visioconférence. Une session devant s'étaler sur un mois et axée principalement autour de l'examen et de l'adoption du budget de la Cémac pour l'exercice à venir.

Vice-président du Parlement de la Cémac, Vincent Mavoungou Bouyou, par ailleurs chef de la délégation gabonaise, a pris une part active à cet événement. Lequel, a laissé entendre le président du Parlement de la Cémac, le Camerounais Hilarion Etong, se tient dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus.

Occasion pour lui de féliciter les chefs d'État des pays membres de la Cémac pour la diligence avec laquelle ils ont mis en place, avec une certaine efficacité, des plans de riposte contre cet "ennemi invisible". Tant et si bien que, à l'échelle planétaire et continentale, sur le plan sanitaire, la sous-région s'en sort plutôt bien.

Dans tous les cas, tout en relevant les impacts négatifs de la pandémie sur les économies des six États membres, ainsi que sur la circulation des personnes et des biens du fait de la fermeture des frontières, il a exhorté les leaders de la sous-région à poursuivre le processus de réformes engagées, de manière à accélérer le développement au sein de la sous-région et son intégration.

Pour rappel, le siège du Parlement de la Cémac est basé à Malabo, en Guinée Equatoriale. Sa première session ordinaire s'ouvre le premier lundi du mois de février. Notre compatriote Vincent Mavoungou Bouyou a dirigé cette institution de 2012 à 2017. Il avait succédé au Congolais Pierre Ngolo.



J.K.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.