Interview du ministre de la Fonction publique (suite et fin)

l’union. Votre département est accusé d’avoir mis certains agents de l’Etat sous bons de caisse alors que nous préparions les fêtes de fin d’année. Pourquoi avoir pris cette décision maintenant, y avait-il urgence ?

 

Jean-Marie Ogandaga : Il s’agit là d’un procès en sorcellerie. La gestion telle que nous la faisons est une gestion normale. Nous ne visons aucun agent. Dans notre programme, cette opération était inscrite depuis plusieurs mois. Dans le cadre de la maîtrise de la masse salariale qui est l’une de nos missions, il est important d’assainir le fichier des agents de l’Etat pour savoir qui l’on paie et pourquoi. Les DCRH avaient précisément pour mission d’actualiser les fichiers de chaque département ministériel. La mise sous bons de caisse vise à identifier les agents et leur lieu de travail. Il s’agit donc d’une opération de contrôle. C’est une opération salutaire pour l’Etat. Sur les 800 agents mis sous bon de caisse en novembre, plus de 500 ne se sont pas présentés parce qu’ils ne peuvent justifier des salaires qu’ils touchent. Vous comprenez qu’en pareille période de crise, l’Etat ne peut pas continuer à payer des personnes qu’il ne connaît pas.

Propos recueillis par :KOMBILE MOUSSAVOU & Stéphane MASSASSA

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.