Coopération Gabon-BAD/ PAREF : Combler la baisse des recettes pétrolières

Après la signature d'un contrat d'accord d'un emprunt auprès de la Banque africaine de développement (BAD), le gouvernement vient d'adopter l'encadrement juridique de cet emprunt. Une étape supplémentaire pour la concrétisation d'un vaste programme de réformes économiques et financières.

L'ÉTAPE de la signature des conventions avec la Banque africaine de développement (BAD) terminée, le gouvernement vient de franchir un pas supplémentaire vers la concrétisation financière de cet emprunt. En effet, le conseil des ministres du 17 janvier 2017 a adopté un projet d'ordonnance autorisant l'Etat à contracter un emprunt auprès de la BAD, pour un montant de 131,1 milliards de francs.

 

Ce financement est destiné à impulser les réformes susceptibles de muscler la croissance économique qui s'est relâchée à la suite de la crise actuelle. Plus précisément, cet argent ira soutenir le Programme d'appui aux réformes économiques et financières (Paref). Opération d'assistance financière au Gabon, le Paref va aider à combler la baisse drastique des recettes pétrolières et assurer le financement des programmes prioritaires du Plan stratégique Gabon émergent.

I M'B.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.