Coopération Gabon-Centrafrique : hote de Faustin Archange Touadéra

Le ministre d'Etat gabonais en charge de l'Enseignement supérieur était porteur d'un message du président Ali Bongo Ondimba à son homologue centrafricain.

MANDATÉ, jeudi dernier, 15 mars 2018, par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, auprès de son homologue centrafricain, Faustin-Archange Touadéra qui l'a reçu en audience, le ministre d'Etat gabonais en charge de l'Enseignement supérieur, Guy-Bertrand Mapangou, était porteur d'un message dont la nature n'a pas été dévoilée.

Notons, toutefois, que cette mission en terre centrafricaine intervient au lendemain de la visite effectuée à Libreville par le numéro 1 centrafricain, et après la décision prise par l'Etat gabonais, lors du dernier Conseil des ministres, de rapatrier définitivement ses troupes à Libreville. Cela, après plusieurs années de soutiens multiformes et permanents envers un pays et un peuple frère divisé par une profonde crise intra-muros. Laquelle met aux prises deux entités ethniques condamnées pourtant à vivre ensemble : les musulmans (Séléka) et les chrétiens (Anti-balakas).

En Centrafrique, le Gabon à lui seul comptait plus de 400 soldats pour le maintien de la paix, dans le cadre de la Mission des Nations unies.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.