Au terme du contentieux électoral : Les politiques mis à nu

Les décisions rendues par la Cour constitutionnelle auront permis de mettre en lumière la méconnaissance des textes de la part de bon nombre d'acteurs.

QUE peut-on retenir au terme du contentieux électoral issu des législatives, vidé samedi 15 décembre dernier par la Cour constitutionnelle ? Eh bien, plusieurs observateurs ont été surpris de constater la légèreté avec laquelle certains acteurs politiques ont pris part au scrutin des 6 et 27 octobre dernier.

Comment comprendre, en effet, que plusieurs résultats ont été annulés par la haute juridiction, du fait de la non-inscription de certains suppléants sur la même liste électorale que leurs titulaires ? Cela pourrait relever de la négligence ou de la méconnaissance de la notion de circonscription électorale. Laquelle ne se confond pas forcément avec la circonscription administrative. Or, à l'évidence, bon nombre de candidats ont commis cette erreur. Au point de considérer qu'ils pouvaient avoir pour suppléants des citoyens ne figurant pas sur la même liste qu'eux.

Ce qui tend à penser que d'aucuns ont pu imaginer que les griefs formulés à l'endroit de leurs suppléants n'avaient aucune incidence sur eux. Mal leur en a pris. Vu "qu'ils sont indissociables de leurs suppléants. Et qu'ils ne forment qu'une seule et même candidature". Autrement dit, les irrégularités entachant la participation de l'un au scrutin, déteignent sur tous les deux.



J.K.M



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.