APNODE : Pour une éthique de transparence

Les travaux qui ont débuté hier pour prendre fin aujourd'hui, à Libreville, se déroulent sous le thème " Évaluation des politiques publiques en Afrique : bonne gouvernance, efficacité de la dépense publique".

LE 4e vice-président du Sénat gabonais, Victorien Alouba, a présidé, hier, dans un hôtel de la place, au nom de la présidente de cette institution, Lucie Milebou Aubusson Mboussou, l'ouverture des travaux de la 4e assemblée générale annuelle du Réseau des parlementaires africains pour l'évaluation du développement (APNODE). En présence des représentants des chambres des parlements des pays membres, de la société civile et des autres institutions et structures.

Le parlementaire gabonais, après avoir situé l'importance de la présente rencontre, qui fait suite à celles tenues respectivement à Abidjan (Côte d'Ivoire) en 2015, à Harare (Zimbabwe) en 2016, et à Khartoum (Soudan) en 2017, a précisé que celle de Libreville permet de renforcer les capacités en évaluation des parties prenantes, d'intensifier la sensibilisation, de promouvoir la culture de l'évaluation en Afrique et de mutualiser les expériences spécifiques. Et rassuré que "le Parlement du Gabon, à l'instar des pays que vous représentez en cette circonstance, accorde une place prépondérante à l'évaluation des politiques publiques. Le Gabon est engagé depuis plusieurs années dans un processus de réformes budgétaires destiné à améliorer la gouvernance financière afin de mieux répondre aux attentes de nos populations".





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon politique
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.