Transport urbain : Sogatra à l’agonie

Dette abyssale, arriérés des cotisations sociales, budget 2016 réduit de moitié, parc automobile vieillissant, explosion de la masse salariale… la Société gabonaise de transport (Sogatra) se rapproche, si rien n’est fait, du dépôt de bilan, prévient sa direction générale.

LE directeur général de la Société gabonaise de transport (Sogatra), Patrick Assele Ondziani, a animé le 5 avril dernier, au siège de l’entreprise, un atelier-débat sur le thème " La Sogatra, aujourd’hui et demain".

Cette réunion a permis à la direction générale de faire un bilan du fonctionnement actuel de l’entreprise, et de donner des perspectives quant à son avenir, qui paraît plus qu’incertain.

« La Sogatra est, sans conteste, un outil de développement sur les plans social, économique et humain. Donnons-lui alors les moyens dont elle a besoin pour vivre en bonne santé », a déclaré, d’emblée, Patrick Assele Ondziani, dans son propos introductif.

Des paroles à la mesure de l’état de la société, qui semble au bord de la faillite. En effet, cette rencontre avec la presse a consisté à communiquer sur l’état de santé de Sogatra, au moment où un nouveau management s’installe. La direction a fait un audit de l’utilisation de la subvention versée pour l’exercice budgétaire de l’année 2015, suite à la demande de la direction générale du Budget et des Finances publiques (DGBFIP).



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.