Eglise catholiquel/Obsèques de Mgr Timothée Modibo Nzockena : "Le serviteur de Christ vient d'achever sa mission"

Décédé le 24 mars à Koula-Moutou, l'évêque du diocèse de Franceville, Mgr Timothée Modibo Nzockena, a reçu ce 6 avril, des hommages des autorités administratives et ecclésiastiques. Il sera inhumé au cimetière de la cathédrale St Hilaire.

Outre une présence massive des fidèles des églises catholiques du Haut-Ogooué, de l'Ogooué-Lolo, il y avait également d'autres communautés chrétiennes. Une forte émotion se lisait sur les visages, même si la foi en la vie éternelle est une source de consolation pour les croyants. «  La mort pour les non croyants semble conduire au néant. Mais pour ceux et celles qui croient au seigneur Jésus-Christ, ressuscité d'entre les morts, c'est un passage vers une vie de bonheur sans fin. Le serviteur de Christ qui avait pour mission de conduire le troupeau de Franceville, vient d'achever sa mission », a dit un prêtre.

Près d'une vingtaine d'évêques prennent part à ces obsèques étalées sur deux jours, et rythmées par des messes de jour comme de nuit. Après la célébration de la dernière messe qui sera dite ce jour par l'archevêque de Libreville, Mgr Basile Mve Engone, Mgr Timothée Modibo Nzockena sera inhumé au cimetière de la cathédrale.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.