19e Conférence du CISSA : Brice Clotaire Oligui Nguema donne le top

19e Conférence du CISSA : Brice Clotaire Oligui Nguema donne le top

Arborant sa casquette de chef de l'État, non moins président du Conseil national de la sécurité de la République gabonaise, le général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema a lancé, hier dans un hôtel de Libreville, les travaux de la 19e conférence du Comité des services de renseignements et de sécurité africains (CISSA).

Une cérémonie officielle faisant suite à l’ouverture, il y a quelques jours, de la 21e session du groupe des experts ayant planché sur les défis sécuritaires de l’Afrique. Tout naturellement, l'exécution des hymnes du Gabon et de l’Union africaine a constitué la première phase de ladite cérémonie d'ouverture.

Avant l’allocution du directeur général des renseignements et de la sécurité du Botswana, représentant le président de ce pays d'Afrique de l'Est. Par la suite, le numéro un gabonais a prononcé son discours de circonstance.

"(...) L'attractivité du potentiel de nos régions respectives fait du continent africain un théâtre d'intérêt géostratégique. Cette configuration qui détermine la politique internationale à notre endroit porte aussi des germes de tensions diverses et dans bien des cas, occasionne des crises ouvertes", a affirmé d'abord le chef suprême des Forces de défense et de sécurité (FDS) gabonaises.

Avant de renchérir :"Afin de prévenir ces situations potentiellement critiques, et compte tenu des évolutions de notre environnement, votre communauté a pour mission d'être à l'avant-garde de ces menaces potentielles. En ma qualité d'ancien directeur du renseignement, je sais toute la complexité de la mission qui est la vôtre".

En procédant à l'ouverture des travaux, le chef de l'État n'a pas caché ses attentes. "La sécurité de notre continent doit être une préoccupation donnant lieu à un dispositif de vigilance pleinement intégré et opérationnellement mutualisé. Le CISSA doit désormais s'affirmer comme un outil d'aide à la décision des chefs d'État africains que nous sommes", préconise-t-il.

Des propos tenus juste avant de prononcer la formule consacrée. "C'est en levant cette espérance que je déclare ouverts les travaux de la 19e conférence des directeurs généraux et chefs des services du CISSA", a-t-il déclaré.

Pour rappel, le chef de l’État s’était entretenu en février dernier avec Zainab Ali Kotoko, secrétaire exécutif du CISSA.

Un entretien qui avait permis d’aborder les questions relatives à la sécurité du continent et à l'organisation de la 19e conférence du comité éponyme au Gabon. 

 

Yannick Franz IGOHO

Libreville/Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Les 3 derniers articles Economie Gabon
Les 3 derniers articles Faits-Divers et Justice