Projet d'extension du terminal à conteneurs du port d'Owendo : Le groupe Bolloré intéressé

M. Philippe Labonne, directeur général Ports zone Afrique du groupe Bolloré, a réaffirmé au ministre des Transports et de la Logistique, Flavienne Mfoumou Ondo, toute la volonté de son entreprise d'investir dans cet important projet dont le coût est estimé à 90 milliards de nos francs.

UNE délégation du groupe Bolloré Transport & Logistics, conduite par son directeur général Ports zone Afrique, Philippe Labonne, a eu récemment une séance de travail avec le ministre des Transports et de la Logistique, Flavienne Mfoumou Ondo. Au cours de cette rencontre, M. Labonne a réaffirmé toute la volonté du groupe Bolloré d'investir dans le projet d'extension du terminal à conteneurs du port d'Owendo, en partenariat avec les sociétés Gabon Port Management (GPM) et Mitsui. Pour le directeur général Ports zone Afrique, " ce projet est évalué à 90 milliards de francs. Il inclut la construction d'un quai supplémentaire de 250 m, la création de 7,5 ha de terre-plein. La mise en place des portiques de quai et de parc de dernière génération, devra également intégrer, de concert avec tous les acteurs publics et privés de la chaîne logistique, les problématiques des coûts de passage des marchandises".

Toujours selon Philippe Labonne, l'extension de cet important chantier aura une incidence significative au niveau de l'emploi et de la formation.


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.